INTRO ET COMMENTAIRES Avant... A2 Avant... G3 G4 Pour orguer en pierres, c'est un clic... Un premier regard sur Prague, c'est un clic...Un début de matinée tranquille avec lever à 7h30, petit déj bien nourrissant, photos dans le jardin, vérification du trajet... et le moteur commence à ronronner à 9h45. L'objectif du jour est d'être à Prague en milieu d'après-midi. La route tournicote entre forêts et petits monts et est presque plus fréquentée par les vélos que les autos. Le village de Ceska Kamenice est atteint à 10h25, une place de parking (10czk) est libre en proximité de la place centrale... Tout est favorable à un déverrouillage des jambes. Mignonnet ce village avec ses églises, ses bâtiments colorés... Si vous êtes dans le coin, nous vous y conseillons un stop. En voiture... 15 minutes de belles routes et nous nous garons sur le parking de Panska Skala, le Rocher du Seigneur. Voilà, mademoiselle la gardienne du lieu parlant fort bien l'anglais, notre contribution à l'entretien du lieu, soit 20 czk pour la place de parking et 10 pour les commodités. En préparant ce voyage, j'avais craint avoir des difficultés de compréhension car aux dires de certains, l'anglais n'était pas forcément langue pratiquée partout et le français encore moins. Et bien, notre parcours a bénéficié de la Bonne Etoile des langues car rarissimes furent les rencontres et situations où un multirabia personnel à base d'allemand, de russe, de gestes et des quelques mots de tchèque fut nécessaire. Donc, diécoui pour les explications (lire phonatoirement) et c'est parti pour la petite rencontre du 3ème type. Je vois d'ici la moue sur le visage de certains mais pourquoi cette dénomination ? Les orgues basaltiques que nous sommes venus voir sont constituées des restes d'une coulée s'étant contractée verticalement et horizontalement, ce qui donne ces orgues aux formes hexagonales. Dans l'idée cela nous rappelle Devil's Tower (je sais gents spécialistes là-bas c'est surtout du feldspath) par la forme des tuyaux, en nettement plus petit toutefois. Pour le reste, une masse rocheuse survolée, une musique... cela vous dit quelque chose... c'est le registre 3ème type. La zone fut longtemps carrière et ce qui est visible aujourd'hui ce sont les petits restes. Un mini lac s'est constitué en proximité. Nous apprécions de pouvoir escalader cet amas sans problème, à DT nous avions juste pu contourner ! En voiture... je ne vais pas bien loin car j'ai beau tourner le ticket de sortie du parking dans tous les sens pas moyen de trouver le bon et la barrière refuse de se lever. En fait, c'est un système à lecture optique donc il faut juste trouver la bonne distance et le bon placement. Cette borne nous servira d'entraînement pour d'autres du même modèle. Au passage, diécoui au monsieur venu nous aider à comprendre. Un peu plus d'une heure de route 9 et c'est de nouveau parking, juste derrière le château de Melnik. Et une nouvelle machine nous fait des misères, pas moyen d'obtenir un ticket. Elle en fait aussi à deux autres personnes avant de se décider à nous accorder 1 heure de stationnement pour 30 czk. Il nous faudra éventuellement revenir rejouer avec ce diabolique engin trop moderne pour nous. Mais allons voir de quoi il retourne en ville... Une jolie place, une rue piétonne avec divers restaurants et un constat il fait faim et surtout soif car il fait chaud (pas trop pour nous mais bien dans les 30°). La terrasse du Vaclav nous tend les bras et nous permet de boire 4 Bitter Lemon. Pendant le déjeuner, c'est hésitation: ossuaire ou pas. Ce sera "ou pas" car j'avais lu et le panneau d'entrée l'a confirmé, que les photos sont interdites. Pourquoi nous empêcher de garder des souvenirs de nos lieux de visite, grrrr, on ne va pas les vendre nos photos et les montrer pourra peut-être vous attirer du monde. Ok, parfois elles sont ratounées mais elles ne sont pas repoussoirs tout de même ? Ah, vous croyez, bon alors tant pis pas de souvenir à regarder et à commenter mais du coup pas de visite - tant pis pour vous, nan !!! En attendant le café, la machine du parking a été sollicitée et nous a redonné 1 heure. Quelques rues parcourues et entrer voir l'intérieur du château se décide. Il fait partie de ceux qui m'ont donné envie pendant la prépa et qui ont été sélectionnés sur la base de 4 ou 5 à découvrir. Pas de visite guidée mais un document à lire avec un plan contre 10 couronnes. Et malgré les 100 czk, il est interdit de... Il y a des surveillantes dans les pièces donc il faut ranger au placard ses envies de conservation trichante et non publiable. Beaux plafonds en bois, beaux meubles, belles décorations... nous avons apprécié. Le moins top c'est la pièce consacrée aux actuels propriétaires dans le genre "Vous m'avez bien vu"... En voiture, à 15 heures, pour la dernière étape du jour. Nous rejoignons l'autoroute, il y a plus de monde tout à coup. Un petit stop pour donner à boire à Titinette et les instructions de la tablette sont suivies à la lettre et nous permettent avec une incroyable facilité de nous garer rue Josefska, juste derrière l'hôtel. Il est 16 heures, Prague se dévoile en habit de chaleur ! Première opération le papier officiel nous autorisant à stationner dans la zone. Normalement, c'est réservé aux résidents. L'hôtel vend ses 4 places à 30 euros l'une, par jour. Nous aurions pu choisir un hôtel avec parking en extérieur mais nous souhaitions être en cœur de ville et à Mala Strana, donc c'est la solution idéale même si le tarif est limite prohibitif ! Installation et premier tour dans le quartier. Pfff, il y a plein de monde, plein de bruit, peu d'air, une chaleur limite supportable... bref ce premier contact est peu enthousiasmant. Nous sommes allés voir le fameux Charles et c'est un petit pont jalonné de statues, piétonnier et pratique pour aller de l'autre côté mais sans rien pour nous charmer au premier coup d'oeil. Retour à l'hôtel vers 18h30, douche dans notre maxi salle de bains opposée à notre mini chambre et départ à 19h30 vers le resto du soir, une adresse conseillée par le bloggeur, THE bloggeur de Prague à nos yeux: Strog. Ce fut un de nos très bons repas de cuisine locale. Sur les plans, cela paraissait plus loin que ce n'est dans la réalité. Ce secteur de ville est finalement très facile à parcourir en long, en large et en travers à pieds - du moins pour nos pieds chaussés des... petites chaussures de marche. Mini tour de Mala Strana sous les lumières du soir. Les bâtiments nous font de plus grands clins d'œil qu'en après-midi. Une première surprise du côté de l'ambassade des Etats-Unis, les voitures sont inspectées à la loupe. Une deuxième surprise dans la boutique de massage en face de l'hôtel: des gens s'installent en vitrine, les pieds dans des aquariums et donnent leurs vieilles peaux de pieds à manger à des petits poissons. On ne doit pas venir de la même planète, comment peut-on avoir cette idée de patauger dans la même eau que des dizaines d'autres personnes et pire de le faire faire à de jeunes enfants !!! Bleu, telle est la couleur frappante de ces premières déambulations: bleu des verres de chez Blue (les seuls nous plaisant), bleu des bagues en titanium adonisé (vous en saurez plus dans deux jours...), bleu des aquariums à pieds (le plus surprenant) et bleu du ciel tout au long du jour (le plus constant) ! Allez télé (CNN, chaîne russe du même type) Internautage, buvage et re-buvage d'eau, de Bitter Lemon et d'autres soda bien au frais dans le frigo et le marchand de sable passe vers 23h30. Agréable étape de changement de zone avec juste ce qu'il faut de route et d'arrêts pour nous ravir et nous permettre une facile installation au centre de Prague
Mardi 23 juillet - Mezna à Prague - 140 km
Hôtel The Charles - 90 euros - OK++ www.hotel-charles.cz Caractéristiques Hôtel de coeur de ville en plein Mala Strana, 31 chambres et suites - petit déjeuner buffet de salé et sucré, chambres à l'équipement complet: frigo, télé, coffre... Points + L'emplacement, la possibilité de garer sa voiture à côté, la taille et le confort de la salle-de-bains, la sympathie aidante du personnel, la tranquilité de cette chambre au 3ème étage Points - La taille de la chambre un peu petite, la déception de ne pas avoir un plafond en bois mais juste peint, le petit hall d'entrée manquant de porte-manteaux ou de meuble de rangement donc inuile
LA TIT' GORGEE DU JOUR... Ohhh, joli, joli la chanson des orgues basaltiques de Panska Skala

Midi = Vaclav à Melnik Soir = Baracnicka Rychta à Prague Menu, coût et commentaires Midi = 1 rartatouille fraîche, 1 salade de poulet, 4 Bitter Lemon et 2 cafés pour 578 czk (+ 22 de pb) Soir = 1 canard aux choux rouge et blond, 1 goulash, 2 bières pour 505 czk (+ 45 de pb) Nous avons apprécié De pouvoir manger des légumes frais en terrasse d'une rue tranquille le midi, sans être incommodé par la fumée De goûter à des plats de cuisine tchèque et en particulier un délicieux canard fort bien acomodé et servi avec du chou/choucroute cuit comme je l'aime,c 'est cà dire bien - en intérieur sans fumée Nous avons été déçus Par la toute petite quantité de viande de la goulash du soir. De plus, nous sommes peu fans des knedliky servies en accompagnement. Nous ne leur trouvons aucun goût.
Un grenat du 3ème type avec coeur en Melnik
La suite... G5LA TIT' NOTE DU JOUR... Hôtel 90 Resto 45 Voiture: essence... 75 Visites 8 Petits frais 2 Eaux et pauses 10 Total en euros 230
12 GRENATS TCHEQUES ENTOURES DE 4 PETITS BRILLANTS VOYAGESQUES
Pour s'arrêter à Melnik, c'est un clic... Texte Texte Intro P'tis + Martinique Sud AmSud Egypte Patagonie RepDom Yellowstone Equat/Pérou Brésil Haïti France RépTchèque Autres Tyrol Italie LE NOUVEAU SITE EST PAR LA... Québec Hiver Namibie2015 © Madikéra 2010/2015
Plan du site
Pour nous écrire...
Livre d'or
Nos sites fétiches...