INTRO ET COMMENTAIRES Avant... G5
G6Jeudi 25 juillet - Prague à Prague - au moins 10 km à pieds
12 GRENATS TCHEQUES ENTOURES DE 4 PETITS BRILLANTS VOYAGESQUES
Pour tourer, c'est un clic... Un grenat monté, démonté, remonté...
LA TIT' GORGEE DU JOUR... Les peintures, faïences et bimbeloteries de la Maison Municipale
Pour staremester, c'est un clic... La suite... G7LA TIT' NOTE DU JOUR... Hôtel 90 Resto 55 Voiture: essence... 30 Visites 25 Petits frais 2 Eaux et pauses 10 Total en euros 212
Pour maisonner, c'est un clic...Midi = Cukrkavalimonada Soir = U Mlynare Menu, coût et commentaires Midi = 2 crêpes, 2 gâteaux, 2 limonades et 2 cafés pour 740 czk (-40 de pb) Soir = 1 fromage panné et une truite plus 2 bières pour 623 czk (+ 50 de pb) Nous avons apprécié La fraîcheur des mets du midi et les possibilités variées Les grignoteries de l'après-midi: excellentes glaces Le fromage panné du soir (moins bon qu'un kashkaval roumain) Nous avons été déçus Les tarifs du Limonada, un effet "mode" et le peu de choix du resto du soir...
Pour bibliothéquer, c'est un clic... Pour luminosoirer, c'est un clic...Un début de matinée tout en habitude, sauf une légère incommodation intestinale, donc un départ décalé à 10 heures. Aujourd'hui l'autre rive du Pont Charles est au programme, c'est la journée Stare-Mesto ou Vieille Ville. Le ciel est grisonnant en ce début de matinée, sans être alarmant. Les boutiques sur pont sont en phase d'installation et je repère quelques barrettes mignonettes. Comme en de nombreux endroits touristiques, il y a divers spectacles ambulants cherchant à donner naissance à un partage de monnaie. Nous apprécions les deux jeunes filles en balancement traditionnel et un vieux monsieur avec son orgue. Par contre, nous détestons les mendiants et en particulier ceux dans des postures douloureuses censées nous attendrir ! C'est au milieu d'une dense foule que nous traversons la rue permettant l'accès au quartier - il ne faut pas traîner car les voitures ont droit à plusieurs minutes mais les piétons à 30 secondes. C'est un peu la course bousculante. Une rue, deux rues pleines de boutiques de touristeries à gogo, rien d'alléchant dans la plupart. Et tout à coup, de nouveau les mêmes bijoux en titanium adonisé que dans la bijouterie proche de l'hôtel. Un stop "voir de plus près" s'impose. Bavardage avec la vendeuse qui est toute heureuse d'apprendre que nous venons de Martinique et nous parle de sa passion pour les îles Soleil. Au passage, la plupart des gens à qui nous avons répondu "Martinique" à la question "D'où-venez-vous ?" savaient que c'était une île des caraïbes. 20/20 en géographie les tchèques !!! Il y a une bague murmurant très fort à mon oreille "S'il te plaît, adopte-moi...". Bon, pour ce faire 160 dollars seraient nécessaires mais ils sont de l'autre côté du pont. Donc, cette adoption reste en suspens... Première étape le beffroi de l'hôtel de ville la grimpette s'offre pour 100 czk par personne, les commodités sont seulement à 3 czk. De là haut, vous dominez le quartier. Tiens, cela chante et danse en bas... Il semble qu'un groupe de jeunes ait été mal informé, les JMJ sont à Rio et non à Praha. Ou alors, ils ont mal lu les programmes, ou ils ont mangé trop de bonbons avec l'argent du voyage, ou ils ont perdu les billets d'avion... bref c'est nous qui bénéficions de leur entrainante chanson. C'est parti pour la descente et la découverte des rues environnantes jusqu'à la Tour Poudrière et la Maison Municipale. Le soleil est sorti de sa cachette nuageuse et sa lumière fait ressortir les petits détails en de multiples endroits. Beaux décors et toilettes gratuites à la non moins sympa boutique de souvenirs en style art déco. Devant l'hôtel Paris, un autre magasin art déco sera l'objet d'une longue hésitation - comme vous venez de le comprendre ce fut notre journée shopping du voyage. Il s'y propose de forts belles copies de vase type Gallé. Il en est un avec des iris qui m'a fait rentrer/sortir/re-rentrer... hésiter toute la journée et finalement partir sans. Il m'en reste une micro pointe de regret. En marche vers le quartier Juif, au passage nous croisons un drôle de vélo pieuvre bar pédalant, trop tard pour la photo. Les magasins se chiquisent et flirtent avec le Luxe. La Vieille/Nouvelle synagogue fait monter les dépenses car c'est 200 czk par personne pour entrer dans ce mini lieu symbolique. Le prix est plus pour le symbole que le bâtiment en lui-même. Le cimetière est aussi payant et on s'en passera. Tout à coup, nous sommes sympathiquement hélés par un jeune homme faisant partie d'un groupe de 4/5, tous porteurs de signes extérieurs de religiosité "Hye, are-you jewish ? " Je crois avoir mal compris donc "Could-you repeat, please ?" "Are-you jewish people" "No, sorry"... "Have a nice day". Bon, nous ignorons quelle était la raison à cette interpellation mais c'était la première fois qu'on était interpellé par notre éventuelle religion. Allez, c'est parti en direction de l'horloge astronomique, pour la sonnerie de 13 heures. Il y a du monde donc les sacs sont bien sur l'avant du corps car il paraît que c'est le moment clef des transferts de biens. Bon, cela commence et... ohh c'est déjà fini, le coq a chanté et est rentré. Un peu rapide à notre goût et du coup plutôt décevant comme animation. Quelle suite donner à cette matinée ? On reste de ce côté du pont pour manger, on repart de l'autre, une bague sera adoptée ??? Ce sera retour du Petit Côté...pour Limonadader. Au passage, 2 barrettes passent de leur support métallique de promotion au fond de la sacoche de l'appareil photo. Ce fut un bon repas (avec de bons gâteaux) même si pas donné, donné compte-tenu de l'effet "établissement à la mode". Vers 14h30, le coffre de l'hôtel se vide de 160$ et autres billets. Avant de repartir de l'autre côté du pont, une vérification est faite dans la bijouterie voisine mais non, il n'y pas MON modèle. Les pièces sont uniques même si certaines ressemblent beaucoup à d'autres. Donc zou de l'autre côté du pont et re-zou du nôtre pendant qu'une bague me dit diécoui et que je lui réponds prosim (suite de votre cours de tchèque) et avant de déposer le petit paquet un stop chez Blue s'impose et se traduit par l'acquisition de deux petits verres pour notre collection de verres à apéro. Hop, hop, on accélère car la pente est rude pour monter à la bibliothèque Strahov et il ne faut pas perdre de temps car les derniers tickets sont vendus à 16h45. Heureusement, c'est tout droit à partir de la rue arrière de l'hôtel. Le ticket à 80czk par adulte est tamponné à 16h33 et est complété par le permis photos à 50. Cela vaut la peine d'investir dans ce dernier car il y a de belles, belles couleurs aux plafonds. C'est un mitraillage en règle et en rythme en 27 minutes chrono avec quelques Wouaouhs au passage. A la sortie, il fait soif et le bar terrasse est en phase de fermeture - pas malin d'être aussi bien placé et de s'arrêter à 17 heures. Que faisons-nous ? Un peu plus loin, il y a la mini tour genre Eiffel et ses parcs environnants... Oui/non. Les pieds disent non donc, nous leur obéissons. En montant la colline, nous avons repéré un glacier donc... Ce fut la meilleur glace aux fruits du voyage. Juste un peu plus bas, il y a la boutique repérée hier Amiloutky, donc un ci, deux cela et trois quatre ceci-cela, bref 3 090 czk - heureusement une carte de crédit était de la montée. Il nous manque quelque chose, ah oui 4 verres de chez Blue pour Miss Vodka... Quand je vous disais que ce fut la journée achat. Nous n'aimons pas faire les choses à moitié ! Hôtel, douches, et en chaussures Simone pour aller au resto. C'est reparti pour un bout de grimpette dans notre rue "en haut, en bas, en haut...", la Nerudova. Parmi les adresses notées avant de partir, il y avait U Mlynare. Ce fut correct et surtout tranquille car presque vide. Comme desserts des framboises du chinois du coin à prix d'or, 150 CZK la mini barquette. Vous connaissez le programme du soir donc inutile de le réécrire... il se conclue par dodo vers 23 heures. Après deux jours et demi de découverte à pieds nous en gardons l'image d'une ville très propre (très peu de saletés par terresauf des mégôts de cigarettes un peu partout entre les pavés, grrr), qui vous aspire vers le haut tant la tête a tendance à porter son regard vers les éléments en hauteur et vous propose de multiples possibles à découvrir ou faire. Nous sommes heureux de notre court passage. Nous aurions pu voir d'autres choses mais rien ne nous a manqué sauf peut-être jeter un œil sur la façade de la maison qui danse, complètement oubliée pendant que nous étions sur place. Une ville où nous recommandons une base de 3 jours pour un survol primo découverte dans le genre du nôtre.
Texte Texte Intro P'tis + Martinique Sud AmSud Egypte Patagonie RepDom Yellowstone Equat/Pérou Brésil Haïti France RépTchèque Autres Tyrol Italie LE NOUVEAU SITE EST PAR LA... Québec Hiver Namibie2015 © Madikéra 2010/2015
Plan du site
Pour nous écrire...
Livre d'or
Nos sites fétiches...