BILAN EL CHALCAL COMMENTAIRES TORRES D PAINE 2 UN MAXI TRIANGLE BLANC AU COEUR BLEU OU 5 SEMAINES D'ETE EN HIVER PATAGONIESQUE

TORRES DEL PAINE, l'angle Wild Quaint chileno du 9 août matin au 14 août après-midi Hôtel ERRATIC ROCK 2 - 45$ - OK++ www.erraticrock2.com Caractéristiques TV dans les chambres, chauffage individuel, petit déjeuner buffet continental, ordinateur, Wifi. à deux blocs de la rue centrale et de ses commodités. Points + L'accueil, la sympathie relationnelle et la disponibilité de Marcella, la gérante. Elle est l'incarnation de la convivialité professionnelle attendue. Points - Parois un peu fines entre les chambres. Puerto Natales, est la ville d'entrée pour le Torres del Paine. Peu de charme mais une fonction pratique puisque c'est de là que les excursions se mettent en place. Lundi 9 août - 180° degrés patagonien d'un pays à l'autre Le vent patagonien, nous en avions entendu parler mais toutes nos premières journées s'étaient passées sans. En revenant à El Calafate la veille nous avons découvert sa force et sa puissance. Nous avons compris pourquoi les fenêtres ouvrantes sont si petites et pourquoi il y a un sas à l'entrée de l'hôtel. Si les deux portes sont ouvertes, tout l'intérieur vole !!! Toute la nuit, il a soufflé et nous avons eu du mal à caler la fenêtre pour qu'elle reste suffisamment ouverte pour rafraîchir et ventiler la pièce ! Petit déjeuner, bye-bye les amis, à bientôt pour certains et à peut-être un jour pour d'autres... Victor nous accompagne au terminal de bus et à 8h30 c'est le départ. Nous avons quelques craintes car des mineurs sont en grève en zone frontalière. La semaine précédente ils ont bloqué la route. Les bus ont dû faire de grands détours et le trajet est passé de 5 ou 6 heures à 14 heures. La route est bonne dans la première partie puis elle est non asphaltée pendant plus d'une heure. En bout de piste, nous changeons de bus et arrivons à Rio Turbio, ville minière peu avenante. Les mineurs nous regardent mais nous laissent passer, OUF ! Le passage des frontières se fait en quelques minutes. Nous arrivons à Puerto Natales à 14 heures (en fait 13 heures). Taxi (10 pesos argentins) pour rejoindre l'hôtel, nous avons réservé par Internet deux jours avant. Nous sommes accueillis par la femme de ménage qui nous explique que Marcella va bientôt revenir. Nous nous installons au premier étage. En ce moment Marcella et sa famille occupe le rez-de-chaussée car il y a des travaux dans leur maison. Dès son arrivée, elle vient vérifier que tout va bien pour nous et nous propose un café. Elle est prof d'anglais à mi-temps et son autre temps de travail est consacré à ses touristes. Nous échangeons sur diverses possibilités, malheureusement à posteriori, il y en a une que nous avons trop peu explorée sur ce secteur: la location de voiture. Nous aurions très facilement pu nous déplacer par nous-mêmes et de ce fait envisager un autre programme que celui choisi. Marcella s'occupe de notre transport/excursion au parc aller et retour. Nous allons gérer le reste. Plan du centre bourg en main, nous partons chercher des sous-sous au distributeur de l'hypermarché. Nous pouvons retirer 300 000 pesos ! Puis, réserver nos billets d'avion pour remonter de Punta Arenas à Puerto Montt, surprise l'agence est censée ouvrir à 15 heures et elle est fermée. Bon, nous allons chez Fantasticosur réserver notre hébergement. Ils ouvrent à 15h30 et sont aussi fermés. Nous n'y comprenons rien car il est plus de 15 heures ??? Finalement, nous décidons de faire un stop à la confiteria recommandée par Marcella, dans la rue principale, bons gâteaux (4 800 pesos c) et tout à coup lumière. Mais quelle heure est-il ? Il n'est pas encore 15 heures car il y a une heure de moins qu'en Argentine. Ouf, tous les magasins n'ont pas décidé de nous jouer un mauvais tour. Nous commençons par aller vérifier si il y a de la place chez Sky Airlines. Il y a de la place pour samedi - 186 612 pesos (290 euros) pour les deux billets. Un peu cher mais bon pas le choix de faire autrement pour remonter rapidement. Puis, nous allons chez Fantasticosur pour vérifier si la formule "payez le refugio mais dormez à l'hôtel, en hiver" est bien active. Et oui, mais tout ce que nous souhaitons avoir au prix refugio doit être payé à l'agence, donc nous optons pour 2 nuits, 2 dîners et 1 déjeuner/lunch-box pour 173 000 pesos, soit 270 euros. On nous précise qu'il se pourrait qu'à ce petit prix nous ne disposions pas d'une chambre pour 2 mais d'une chambre de 4 à partager, comme en refugio. Nous espérons que les colocataires seront sympas, en fait, nous espérons surtout ne pas en avoir !!! Petit couac, l'appareil à cartes refuse de fonctionner, donc nous payons en espèces. Retour le distributeur puis prise des billets d'avion avec en prime l'achat d'un bâton de marche pliable et c'est l'heure de rentrer prendre une bonne douche chaude. Il faut dire qu'il y a un petit vent frais insistant... Depuis que nous sommes arrivés au Chili, nous avons la sensation d'être arrivés en Amérique du Sud. Nous sommes sortis d'Europe et toute l'atmosphère est différente, même si au supermarché il y a aussi du Bang et autres produits Nivéa and co ! Dans la rue, nous sommes devenus repérables, par notre taille et notre vêture. La ville et ses alentours font aussi beaucoup plus pauvres que ce que nous avons vu jusqu'à présent. Puerto Natalés donne un peu l'impression d'être faite de bric et de broc, les feuilles de tôle sont très utilisées. L'ensemble présente peu de charme, à notre goût. Le soir nous allons dîner à la Picada de Carlitos , sur les conseils de Marcella. C'est un restaurant très fréquenté par les familles. Il offre une très grande variété de mets de tous styles du fast-food au cuisiné. Nous y mangeons une bonne viande accompagnée d'une bière pour 19 000 pesos. Une journée tranquille préparatoire
Texte Texte Intro P'tis + Martinique Sud AmSud Egypte Patagonie RepDom Yellowstone Equat/Pérou Brésil Haïti France RépTchèque Autres Tyrol Italie LE NOUVEAU SITE EST PAR LA... Québec Hiver Namibie2015 © Madikéra 2010/2015
Plan du site
Pour nous écrire...
Livre d'or
Nos sites fétiches...