COMMENTAIRES TORRES D PAINE 7 TRAVERSEE B/B 2 UN MAXI TRIANGLE BLANC AU COEUR BLEU OU 5 SEMAINES D'ETE EN HIVER PATAGONIESQUE
TRAVERSEE, l'angle batobus en deux pays du 14 août au soir au 16 août au soir Hôtel TREN DEL SUR www.trendelsur.cl - 30 000 pesos - OK Caractéristiques Petit hôtel sur les hauteurs de la ville, ordinateur, wifi, petit déjeuner buffet continental, télé dans les chambres, chauffage individuel. Points + Grande sympathie du personnel. Décoration soignée. Points - L'odeur de renfermé dans les chambres et le bâtiment due au patio fermé. En proximité d'une voie potentiellement passante et loin de la ville à pieds. Samedi 14 août - Vol au-dessus des degrés glacés du Campo de Hielo Sur C'est une matinée toute en trainouillerie: au lit, au petit déjeuner, dans les hauteurs de la ville, au centre et bien sûr pour terminer à la Chocolateria Delikatessen. Impossible de partir de Punta Arenas sans repasser par la case café moka et strudel !!! Le taxi vient nous chercher devant l'hôtel à 13h30 et nous dépose avant 14 heures à l'aéroport. Trainouillerie dans l'aéroport consacrée à l'achat de quelques bricolettes dont des magnets et des petits verres. Nous décollons à 15h30 en direction de Puerto Montt avec une escale à Balmaceda, l'aéroport de Coyhaique. Le vol, avec Sky, se passe en toute tranquillité. On nous avait recommandé de demander une place à gauche de l'appareil. En fait c'est à droite en entrant qu'il vaut mieux être, donc à gauche dans le sens du vol. Heureusement sur toute la première partie du vol, il y a très peu de monde et nous pouvons changer de place. Vous vous demandez peut-être heureusement pourquoi ??? Heureusement car la vue est plus que splendide. Nous survolons la troisième plus grande calotte glaciaire terrestre: le Campo de Hielo Sur. C'est splendide de voir cette neige et cette glace à l'infini. Comme à chaque fois que nous sommes face au gigantisme de la nature, nous prenons conscience de l'impossibilité humaine à rivaliser avec de telles réalisations. Ce vol est un des plus spectaculaires que nous ayons fait, rien que pour lui, cela valait la peine de venir jusque là. Nous atterrissons à 18h30 et le taxi envoyé par l'hôtel nous attend bien devant la porte. Nous sommes dans le taxi depuis moins de 5 minutes que je commence à me sentir mal. Il y a un brouillard terrible limitant la visibilité à quelques dizaines de mètres et ce brouillard a de terribles odeurs de fumées. Le chauffeur nous apprend qu'il s'agit principalement d'un brouillard de pollution. Se mélangent d'importantes fumées d'usines et fumées du bois utilisé, de manière majoritaire, pour le chauffage individuel. L'air est irrespirable. Si j'avais su cela avant, nous ne serions pas restés à Puerto Montt mais aurions directement filé sur Puerto Varas. C'est ce que nous vous conseillons de faire, si vous passez par là en hiver. Notre taxi nous dépose à l'hôtel et nous nous acquittons de 8 000 pesos. A peine entrés dans l'hôtel, cela va de pis en pis. S'ajoute à l'odeur précédente une forte odeur de renfermé et de moisi. Malheureusement, cela signifie, pour moi, une forte dose de cortisone pour pouvoir tenir. Il nous est impossible de rester plus qu'une nuit dans le secteur. Il est trop tard pour aller à l'agence Turistour acheter nos billets de la croisière Cruce Andino, pour le lendemain. La réceptionniste, voyant et comprenant ce qui m'arrive téléphone à quelqu'un et nous prend des pré-réservations pour le lendemain matin. Il nous faudra être à l'agence de Puerto Varas avant 8 heures. Elle commande un taxi pour 7 heures et nous propose le petit déjeuner à 6h30 heures au lieu de 7 heures. Je la remercie de sa gentillesse et de sa réactivité, surtout qu'au départ nous avions envisagé deux nuits à Puerto Montt. Nous sortons dîner dans une casa braza: Dondé el Huaso. La ville a des allures de ville déserte et avec cet épais brouillard à couper au cordeau, c'est limite effrayant. Nous arrivons avant 20 heures et faisons l'ouverture. Et deux lomos de 350 grammes commandés, mais nous sommes sûrs d'être servis avec des morceaux bien plus gros ! Il nous est impossible de les finir, d'autant que la viande manque un peu de tendreté, 17 000 pesos avec une bière Grassau brune ou lagger. Comme l'hôtel est un peu éloigné du centre, nous avons pris un taxi à l'aller et au retour - 800 et 1 500 pesos. La nuit fut plutôt moyenne et l'envie de fuir cette ville maximum. Une journée campée sur une glace embrumée
Patagonie LE NOUVEAU SITE EST PAR LA... Egypte Tyrol Italie Namibie2015 Sud AmSud Martinique RepDom Yellowstone Equat/Pérou Brésil Haïti Québec Hiver France RépTchèque Texte Texte Intro P'tis + Autres © Madikéra 2010/2015
Plan du site
Pour nous écrire...
Livre d'or
Nos sites fétiches...