HURGHADA bil LE CAIRE... 2 INTRO/PARTAGE
News
2 août – En route pour la Ville Dans le programme nous devions rester à Hurghada le matin et ne partir qu'en après-midi au Caire. Mais la réalité et le programme… Réveil annoncé à 5 heures du mat et à 4h38, le téléphone sonne. C'est une erreur, la chambre à réveiller est celle d'à côté. Grrrrr !!! Du coup, on descend tranquillement boire un café et grignoter dans la lunch box prévue pour remplacer le petit déjeuner. A 6 heures, nous embarquons dans un petit bus avec un chauffeur et un accompagnateur. C'est un gros avantage que je reconnais aux voyages où l'organisation est prise en charge. Pas de sac à gérer, pas de déplacement vers une gare pour prendre un bus, pas de négociation dans un contexte de prix à la tête du client et donc variable… C'est relaxant de ne pouvoir se centrer que sur les visites, activités et découvertes. Cela nous a bien convenu pour un voyage intense de deux semaines. Le long de la côte, on observe des centaines d’hôtels en construction ayant l'air à l’abandon et des champs de milliers d'éoliennes. Vers 10h30, c'est la pause pipi, il était temps ! La route en fait, l'autoroute est fort belle et peu empruntée. Nous filons, filons, filons. Nous filons tant est si bien que nous entrons dans la banlieue cairote vers 11 heures. Nous entrons dans une ville donnant l'impression d'être en pleine expansion, tant cela construit de partout. Cette impression est un peu faussée par le nombre de bâtiment non achevé en extérieur pour échapper aux impôts. Par contre, les paraboles sont au pouvoir sur les toits, balcons et terrasses ! Le réseau routier est en multi-voies et la circulation dense sans être bloquante. Une obligation pour les chauffeurs: savoir jouer du klaxon ! Première grande émotion du secteur, nous apercevons à plusieurs reprises, au détour d'un bâtiment, les monumentales pyramides. Nos émotions sont, enfin, en registre Wououahh !!! Première étape, le déjeuner car il sera pris, tous les jours, en dehors de l'hôtel. A 11h30 nous pénétrons chez Andrea, un restaurant "typique à la mode groupes de touristes". Nous dégustons (le verbe est juste) un excellent poulet grillé accompagné de mezzés divers aubergine, zatsiki, chou, betterave… C'est un de nos meilleurs repas du voyage. Un morceau de pastèque et un thé à la menthe concluent ce repas. En dehors de nous, il n'y eut qu'un groupe d'une douzaine de personnes dans un espace prévu pour en recevoir une bonne centaine. Nous réglons l'addition des boissons, 60 livres pour 1 eau, 2 cocas et 2 thés. Tambour battant nous voilà à l'hôtel avant 14 heures. C'est un hôtel Wouaouhhh, du genre de ceux dans lesquels nous n'allons jamais en individuel. Heureusement (pour nous) moins de 100 chambres sur 500 sont occupées. Le programme de la semaine est établi. Demain, ce sera le Caire, après-demain Alexandrie en supplément et vendredi les Pyramides. Nous aurions dû aller au cntre Caire le vendredi mais l'agence préfère éviter de nous emmener vers la place Tahrir en ce premier vendredi de Ramadan. On ne sait jamais… Nous avions envisagé d'aller découvrir, en avant programme, les pyramides mais malheureusement depuis cette nuit l'un de nous est un peu patatrak. Nous nous demandons si le déjeuner bateau de la veille y est pour quelques chose ? Un immodium lingual a rendu la matinée confortable, mais l'après-midi s'annonce moins sympa. Donc ce sera, repos avec karkadé chaud pour l'un et karkadé chaud avec… piscine pour l'autre. Piscine, incroyable me direz-vous ! Eh, oui, je me suis laissée tenter par cette "plus grande piscine d'hôtel du Caire". Les choses s'arrangent et à 19h30 c'est l'heure du dîner. Le seul restaurant ouvert est en extérieur en bord de piscine, petit coin sympa sous les arbres. Nous faisons table familiale à quatre. Un buffet bien varié : pâtes fraîches en diverses sauces, dinde grillée, brochettes de veau… Tout plein de très beaux et bons desserts locaux et d'ailleurs. Le tout se déguste avec une bière comme d'hab. Les serveurs n'ont pas l'air de trop vouloir se démener et il est un peu difficile d'obtenir els boissons. C'est le deuxième jour du Ramadan. Un petit tour dans la galerie marchande et patatrak je sens que cela grougroutte fort dans mon venter. Les toilettes du secteur sont fermés donc course vers la chambre qui est assez loin, juste le temps d'arriver et c'est une grosse vidange, heureusement l'unique de la soirée !!! J'ai du manger quelque chose de pas net, net ce soir. Ordinateur, télé, lecture, karkaké et dattes sont au programme de la soirée jusque vers 23 heures. Question télé, la chaîne TV5 était disponible en nos 3 lieux d'hébergement.
La chambre est à 1 clic...
Du haut de ces 40 pages, 15 jours de découvertes égyptiennes en été 2011, se décryptent... LE CAIRE - LE FIL VILLES - J1
Texte Texte P'tis + Namibie2015 Martinique Sud AmSud Egypte Patagonie RepDom Yellowstone Equat/Pérou Brésil Haïti Québec Hiver France RépTchèque Autres Tyrol Italie LE NOUVEAU SITE EST PAR LA... Intro © Madikéra 2010/2015
Plan du site
Pour nous écrire...
Livre d'or
Nos sites fétiches...