FOZ DO IGUACU 1 IGUACU/MARTINIQUE INTRO/COMMENTAIRES
Eau, sel, sable et roches en 100% couleurs intenses un parcours passant par le sud du Brésil, le nord de l'Argentine, le sud de la Bolivie et le nord du Chili
Mercredi 29 août 2012 Chutes de fin
Arcencielisations...
Vaporisations...
Catarascades...
Oiseauifications...
Une journée apothéosoniesque...
10 septembre 1986
Peu d'eau...
FOZ DO IGUACU - Brésil
Pousada Sonho Meu - 145 réals - OK ++ www.www.pousadasonhomeufoz.com.br Caractéristiques Pousada bien sympa au milieu d'une zone urbaine: hypermarché, terminal de bus pour les chutes, zoo... Petit-déjeuner pantagruélique, cuisine commune, BBQ, cheminée piscinette, wifi, ordinateur... Une adresse que nous recommandons. Points + Accueil très chaleureux et aidant, les équipements de la maison, le petit-déjeuner... Points - Absence de rideau à la fenêtre, le store est insuffisant.
The last day du voyage car demain c'est le début du retour à la vraie home. Debout à 7h30, nous sommes scotchés par la dimension du buffet du petit déjeuner. Incroyable, il y a de tout et en quantité presque dinguesque. Un gros sac de linge est remis à la femme de ménage. Nous préférons rentrer avec du linge propre au cas où la météo... Le bus démarre à 9h45 et s'arrête à l'entrée du site 45 minutes plus tard. Le tarif est de 5,5 réals par personne. Et là, c'est stupéfaction absolue tant l'entrée du parc s'est mickeyïsée depuis mon passage en 1986. Il est possible d'acheter divers passeos: bateaux, vélos, descente en rappel, hélico... Rien ne nous fait envie. A l'époque j'avais survolé le secteur dans un gros hélico soviétique avec pilote russe. C'était mon premier vol dans ce type d'engin. J'en garde un souvenir mémorable. Nous étions parti du bord de la rivière, en hauteur, l'avions survolée et étions remontés en altitude au niveau de la Garganta. C'était magique. Maintenant le vol n'est autorisé qu'à une hauteur de 400 mètres minimum et part de l'entrée. Je préfère garder mes souvenirs premiers et donc pas de nouveau survol. Les tickets sont à 41 réals pour les étrangers et il est obligatoire de prendre un bus pour rejoindre les points névralgiques du parc. Ouhh, il fait frisounne, comme le dit ma voisine de devant, car le bus est ouvert. Nous descendons au dernier arrêt et passons 2 heures à parcourir les sentiers et faire de multiples stops admiration, photos, admiration, photos, films... Que d'eau bouillonnante, écumante, vaporisante, épatante... bref chutante ! Vers 13 heures c'est l'arrêt sandwichs, là où par le passé il y avait un sentier en forêt et juste la nature. Maintenant c'est maxi gifts-shop et multi-restos. Additionné d'un coca et d'une grande salade de fruits, c'est 18 réals. Cette fois, nous nous tenons bien à l'écard des petits gourmands ! Un petit sacrifice aux dieux des bimbeloteries avec une casquette pour remplacer la perdue à Cafayate, une paire de tongs pour aller à la plage de retour à la maison et un stylo pour le collectionneur de la famille. Direction la sortie, traversée de la route et après avoir hésité un moment entrée dans le parc des Aves pour 28 reals par personne (nous avions un bon de réduction d'un real offert par la pousada). Bon, jamais je n'aurai dû me laisser influencer par celles et ceux disant que ce n'était pas un zoo mais que c'était un parc avec de grandes volières et plein de place. C'est un zoo avec parfois de toutes petites cages où les animaux sont emprisonnés. Du coup, nous nous sommes sentis très mal en ce lieu nous qui sommes peu fans de zoos et d'emprisonnement d'animaux. Les allées ont été parcourues assez rapidement tout en prenant le temps de quelques photos tant ces oiseaux tropicaux sont beaux et chatoyants. Nous considérons que c'est la principale erreur de ce voyage. Le bus de 16h30 nous emporte vers la ville et à 17h15 c'est passage par l'hypermarché pour acheter de l'eau, des mouchoirs et de la poudre à lever pour les gâteaux comme on en trouve aux Etats-Unis. A 19h30, la churrascaria du coin nous accueille à nouveau contre 48 reals. Bavardage avec l'équipe de la pousada et règlement de la note en mode rapide car le temps presse... En effet, le taxi vient nous prendre à 4h30. Les sacs sont pré-bouclés et les yeux se ferment vers 22 heures ou du moins le tentent.
LE NOUVEAU SITE EST PAR LA... P'tis + Texte Intro Texte Namibie2015 Martinique Sud AmSud Egypte Patagonie RepDom Yellowstone Equat/Pérou Brésil Haïti Québec Hiver France RépTchèque Autres Tyrol Italie © Madikéra 2010/2015
Plan du site
Pour nous écrire...
Livre d'or
Nos sites fétiches...