INTRODUCTION COMMENTAIRES Obergurl, en 1 clic Sölden, en 1 clic
Hôtel TirolerHof - 104 euros - OK ++ Internet Caractéristiques Hôtel à l'entrée de la ville en retrait donc au calme. Grand buffet de petit déjeuner bien goûteux. Points + Très grande chambre confortable avec balcon. La télé propose diverses chaînes françaises... Le très bon restaurant de l'établissement. Le sourire du personnel... Une adresse confort + Points - ou à améliorer La fumée de cigarette des clients sortant fumer dehors et malheureusement en-dessous de notre balcon
Une ouverture en tyroli, tirola se terminant en ti amo nordique… Ti' voyage d'été 2014
Midi = Schönwiest hütte en montagne Soir = hôtel TirolerHof Menu, coût et commentaires Midi = 23 euros pour 1 grande assiette de fromage et charcuterie et 2 cocas Soir = 1 magret de canard aux abricots, 1 filet de sandre et 1 glace vanille aux fraises + 2 bières pour 54,50 euros - en entrée nous avons eu droit à des petits tartinettes Nous avons apprécié Tout, tout, tout: la nourriture, le cadre, le service... Le repas du soir fut un des plus fins du voyage Nous avons été déçus Par rien
Samedi 19 juillet - de Sölden à Telfs - 90 km
LA TIT' NOTE DU JOUR Hôtel 104 Resto/repas 78 Voiture 0 Visites/activités 0 Petits frais 5 Total en euros 187
Obergurl 2 , en 1 clicC'est toujours le coq qui a le premier mot ! Nous entamons la danse du matin faite de douches, petit-déjeuner, rangement du sac... Une nouveauté cette année, comme nous sommes en voiture, nous avons organisé nos gros sacs autrement que d'habitude de façon à n'en utiliser qu'un. L'autre garde le stock dans la voiture. Il faut dire qu'en plus de lui, il y a le sac à dos avec les bricolettes du jour, le sac à main avec l'ordi et le sac avec tous les chargeurs... Il fait beau donc nous allons rentabiliser notre carte gratuite en montant au Hohe Mut Bahn d'Obergurl. C'est le départ à 9h40, presque de bonne heure aujourd'hui. Le 3ème Big 3 est fermé donc nous ne bouclerons pas les Bigs. Le village est en cul-de-sac tout au fond de la vallée et à une vingtaine de minutes de route de Sölden. En ces quelques kilomètres, nous changerons au moins 20 fois de base de vitesse kilomètrique !!! C'est vraiment pénible cette instabilité sur les routes traversant des villes ou villages. Cela donnerait presque envie de privilégier l'autoroute !!! Heureusement madame Conduisette se charge de la surveillance et alerte si la vitesse n'est pas immédiatement adaptée. Il y a des radars et aussi des policiers ce matin... Le parking payant est obligatoire si on souhaite se garer en proximité de la benne, c'est 5 euros l'emplacement quelque soit la durée. La montée coûte 10 euros par adulte et vous mène à 2 670 mètres d'altitude mais pour nous c'est gratuit ! Le panorama offre 21 sommets à plus de 3 000 mètres et appelle juste quantité d'exclamations positives. C'est pupillissime ce type de paysage. Mais où sont les départs des sentiers ??? C'est de nouveau hyper mal indiqué car pas juste à la sortie de la benne !!! Bon nous finissons par trouver et partons en direction de la Schönwiest hütte à 2 266 mètres d'altitude par le sentier 7 rouge mais qui est aussi le 3, le 20 ou le 22 !!! Il est annoncé 1h15 de descente jusqu'au resto. Nous partons à 11 heures et arrivons à 12h15 !!! On ne peut faire mieux comme timing. De bons marcheurs, non passionnés de pixélisation à chaque 2 ou 3 pas, de "Tu l'as vu cette fleurette et celle-là", de "Ohh une petite tête sortant d'un trou"... mettront nettement moins de temps. Ces paysages sont tellement grands, époustouflants, captivants... qu'il nous est difficile d'arrêter de les admirer. Il y a un peu plus de monde sur le sentier qu'en nos autres ballades mais cela reste très confortable. Un bon déjeuner fait d'une assiette de grignoteries charcutières et fromagères (avec un petit verre de schnapps) nous requinque. C'est une option pique-nique de luxe puisque nous n'avions rien amené sachant qu'il y avait ce petit resto. Il fait bon vivre sur cette terrasse au cœur des montagnes où notre stop dure 45 minutes. Aucun doute nous sommes au Tyrol, la tenue des serveuses en atteste. Un détail aux commodités, il y a une brosse à disposition - il faut dire que le vent souffle bien ! J'ignore si certaines osent s'en servir car c'est collectif. Pour l'anecdote, il y a aussi des serviettes hygiéniques gratuites. La deuxième partie du sentier est encore moins bien indiquée, nous tâtonnerons entre le 5, le 7 et le 6. Nous longeons le plus possible le canyon avec la rivière dans le fond et parfois coupons à travers champs. Le paysage est juste bonheurisant et qu'est ce qu'on a bien fait de faire ce sentier. Nous aurions pu reprendre la benne à l'arrêt intermédiaire mais l'objectif de ce voyage est de marcher (plutôt descendre) en espaces naturels, donc... D'autres personnes, comme nous, cherchent le sentier qui va jusqu'au village et nous n'arrêterons de nous croiser les uns arrivant de la droite et les autres de la gauche et vice-versa !!! Ce bout est plus long que le premier et nous demande 1h45. Il fait bien chaud et donc vive le soda aux myrtilles... Pour la première fois, la gourde était presque vide tant il faisait soif. De très beaux chevaux aux longs poils blonds dans un champ surplombent le parking. Ce sont des haflinger et sont originaires du Tyrol. Ce n'est pas tout cela mais nous ne dormons pas dans le secteur ce soir... Donc, il est grand temps, vers 15h15, de partir en direction de Stams. Bien d'autres activités sont possibles en cette vallée... Le musée d'Otzi avait été envisagé - vous savez ce très, très ancien monsieur retrouvé congelé avec tous ses vêtements dans le coin, en fait en Italie, et finalement reparti en Italie... La vallée joue sur le thème préhistoire avec différentes attractions. Bon, tout bien réfléchi, cela nous semble un peu trop Mickey à notre goût, donc en route... Après ces quelques jours marche en nature, le programme va faire une pause brillance et peinturlures... Il est 16h30 lorsque l'abbaye apparaît devant nous. Un peu tard car elle ferme à 17 heures, donc nous reviendrons demain... Aucun hôtel dans le village, dans le village suivant un est fermé et l'autre complet car diverses manifestations drainent du monde. Nous commençons à nous dire aïe, aïe, aïe... Mais finalement à Telfs (moins de 10 kilomètres de Stams) une chambre est dispo dans le premier hôtel repéré. A partir de 17 heures, ce sera farniente dans une petite suite limite luxueuse, admiration des montagnes environnantes depuis le balcon, excellent dîner au resto de l'hôtel, télé avec BFM entre autres, Internet... bref ce sont les vacances et l'esprit traînouilleur a pris le pouvoir !!! Nous nous coucherons avec une température digne de chez nous: 26°4... Il faut plus chaud dans la plaine que dans les hauteurs montagneuses - même si la plaine est à 630 mètres d'altitude !
Haflinger, en 1 clicDes hauts pics à la plaine valléyante
SUITE DU VOYAGE Egypte Patagonie Sud AmSud Martinique Namibie2015 RepDom Yellowstone Equat/Pérou Brésil Haïti Québec Hiver France Texte Texte Intro P'tis + Autres LE NOUVEAU SITE EST PAR LA... RépTchèque Tyrol Italie © Madikéra 2010/2015
Plan du site
Pour nous écrire...
Livre d'or
Nos sites fétiches...