COMMENTAIRES TRAVERSEE B/B 4 BARILOCHE 7 LACS2 UN MAXI TRIANGLE BLANC AU COEUR BLEU OU 5 SEMAINES D'ETE EN HIVER PATAGONIESQUE

BARILOCHE, l'angle des 7 lacs du 17 août au 18 août au soir Hôtel LA ANGOSTURA - 290 pesos - OK+ www.hotelangostura.com Caractéristiques Hôtel de 20 chambres au bord du lago Nahuel Huapi - lieu-dit La Villa Puertos, pas de télé dans les chambres, salon télé, Wifi (faiblard), chauffage individuel, petit déjeuner continental, restaurant fermé en hiver. Points + Bel emplacement (quand il fait beau). Points - A 5 km du centre, donc nécessite un permanent recours aux transports. A recommander si vous disposez un véhicule. Mardi 17 août - Juste dix degrés de désespérance bruineuse Il y a un bus pour Villa La Angostura à 11h30 et c'est celui que nous choisissons de prendre. Le précédent était à minuit trente. Ainsi, environ deux heures sont disponibles pour faire un tour en coeur de Bariloche. Le Centro Civico a des airs suisso-germano-tyrolino. La cathédrale est de belle dimension. L'aspect le plus marquant de ce centre ville, c'est l'impressionnant nombre de chocolateries. Nous n'en n'avons jamais vu autant au cent mètres de trottoirs !!! La ville, car c'est une ville, est en bord de lac et de nombreux hôtels disposent d'une belle vue sur le Nahuel Huapi. En toute cette première partie de matinée, l'interrogation sur la suite à donner à ce voyage perdure. Nous sommes venus dans la région, entre autres, pour faire du ski. Mais la météo est pluvieuse et refroidit toutes nos envies de schuss. En plus, nous doutons toujours du choix de l'endroit où aller skier. Plusieurs forumeurs nous ont conseillé Villa la Angostura au détriment de Cerro Catedral. Donc, nous optons pour aller voir du côté de cette dernière. Quelques minutes de taxi, pour 15 pesos, et le terminal est rejoint. Ce trajet se fera avec Albus, il revient à 18,5 pesos par personne. L'attente nous permet d'acheter quelques grignoteries et de demander des informations à l'accueillant de l'office du tourisme sur les hébergements à Cerro Catedral, au cas où... Il nous déclare qu'en cette période, nous pouvons y monter directement et que nous trouverons de la place dans tous les hébergements. Le bus part à 11h30 et longe le Lago Nahuel Huapi. Nous arrivons à destination à 12h45. L'office du tourisme (en toute proximité du terminal) nous indique quelques hôtels ouverts, dont le La Angostura que j'avais repéré en préparant ce voyage. Ce sera ce dernier. L'employée vérifie en téléphonant qu'ils sont bien ouverts (!) et nous retournons au terminal prendre un taxi (13 pesos). Malheureusement le plafond nuageux est des plus bas et la pluie est toute proche. L'hôtel offre une magnifique vue sur le lac. Il y a largement de place... nous serons les seuls clients de la journée. Un petit chemin mène du jardin au port où un restaurant est ouvert, le Viejos Tempos. Il fait tristement grisounne et nous nous demandons ce que nous faisons là. Nous partageons un bon riz maresco et une tarte aux épinards en buvant une boisson aux pamplemousses. Hummh, pour cette boisson, elle sera régulièrement consommée par la suite. Petit tour sur le site, entre deux minis averses. La croisière de l'après-midi est annulée. Donc rien à faire dans le secteur, si ce n'est que rentrer lire à l'hôtel en regardant le lac et la péninsule de Quetrihué, Parque Nacional Los Arrayanes. Que sommes-nous venus faire par là ? Avec un peu de soleil cela doit être super joli. S'il te plaît Monsieur Soleil, tu ne pourrais pas envoyer trois ou quatre rayons ? Nous alternons entre regret de ne pas avoir loué une voiture - on pourrait aller jeter un oeil à la station de ski - et satisfaction de ne pas l'avoir fait - à quoi cela sert de rouler sous la pluie sans rien voir. Le chauffage marche super bien et finalement l'après-midi sera consacrée à la lessive de toutes les petites pièces de vêtements non lavées ces derniers jours. Pour le dîner du soir, ce sera pizza et bière livrées sur site (48 pesos) car les deux restaurants du port sont fermés et celui du grand hôtel voisin aussi. Nous y sommes allés pour voir si... et le seul résultat fut un trempage de la tête aux pieds !!! La grande question du soir est: qu'allons-nous faire ensuite, si le temps se maintient dans cette gamme ??? Nous commençons à envisager de rejoindre Puerto Madryn au plus vite, puis d'aller à Mendoza, avant de retourner à Buenos-Aires. On verra demain... Une journée Villa Pluvia La Interrodouta
Texte Texte Intro P'tis + Martinique Sud AmSud Egypte Patagonie RepDom Yellowstone Equat/Pérou Brésil Haïti France RépTchèque Autres Tyrol Italie LE NOUVEAU SITE EST PAR LA... Québec Hiver Namibie2015 © Madikéra 2010/2015
Plan du site
Pour nous écrire...
Livre d'or
Nos sites fétiches...