INTRO/PARTAGE CROISIERE p4La dégustation est à 1 clic...
L'entrée est à 1 clic...
CROISIERE p6News
L'entrée est à 1 clic...
27 juillet - Isisittude Lever à 6h30, petit déj etc… Dans le mini-bus à 8 heures en direction de Philae (attention à bien prononcer Philé). Plus de tentative de group'accueil en mode clubesque. Arrivée sur site à 8h30, tout s'enchaîne très vite car il ya peu de monde. Le site est sur cette île depuis 1976, pas très loin de son île originelle dont on voir une touffette d'arbrisseaux surnager. Un pétaradant petit bateau nous emporte vers quelques merveilles au nom d'Isis, Trajan, Horus, Hathor, nilomètre… Cela commence par une visite commentée puis une découverte individuelle. Il se dégage une âme particulière en ce lieu venant du lien direct avec le Nil. Ce site nous laisse un fort souvenir. Les gardiens et policiers sont particulièrement proposant de "Venez voir ceci ou cela". Il y en a qui se découragent dès la formule "No money" prononcée, tandis que d'autres insistent, en espérant… voire en tendant la main. Vu de loin, cela peut paraître mesquin de ne point répondre à ces sollicitations, vu de près le rythme est incessant et y répondre reviendrait à donner des dizaines, des centaines de livres par jour. Impossible pour nous de suivre le rythme des demandes et d'y répondre, même à base de quelques livres à chaque fois. Le petit bateau nous ramène à bon port à 9h40. En remontant le quai pour aller vers le bus, nous constatons l'immense faculté d'observation des revendeurs. Un de nous, dit en passant devant un stand "Tu as vu cette statuette" l'autre tourne la tête deux secondes pour regarder que déjà la statuette est happée et portée vers nous. Cela se terminera en "Thank you, no…" Le stop suivant a lieu dans une société productrice d'huiles essentielles et de parfums. L'arrêt dure 1 heure entre 10 et 11 heures. Le seul point plus, c'est que je bénéficie d'un bref massage décontractant du cou et des épaules. Toutes sortes d'HE sont vendues à des tarifs peu compétitifs par rapport à celles que j'achète régulièrement (lavande, menthe…). Il est aussi proposé des bases concentrées de parfum à diluer dans de l'alcool. Je me demande si ceux en achetant persistent longtemps dans l'élaboration de leurs parfums ? Il ya aussi plein de petits contenants en verre, ressemblant comme 2 gouttes d'eau à ceux vendus aux bazars chinois en Martinique. Cela dure beaucoup trop longtemps à notre goût et avec la majorité du groupe nous attendons le départ dans le bus. Nous nous sommes mis d'accord avec Hihab pour être déposé sur la route en proximité du musée Nubien. La visite de ce musée est un enchantement pour deux raisons: la muséographie est plus que plaisante et nous avons le droit de prendre des photos. Arrivés vers 11h15 nous en repartons en taxi à 12h30. Le chauffeur du taxi nous commente différents sites le long de la corniche et fait part de son contentement de voir des touristes revenir. Le déjeuner a lieu entre 13 et 14 heures. La cuisine est plutôt internationale car en accord avec la clientèle. Nous aurions apprécié un peu plus de spécialités mais savons par expérience que ce type de nourriture peut déplaire. Donc, les voyagistes s'adaptent à la demande… A 15h, c'est le départ pour la deuxième excursion de fin d'après-midi: un tour en bateau vers un village nubien. En route, un jeune garçon flottant sur une planchette s'accroche au bateau et chante superbement bien quelques airs en français. Malheureusement, j'ai effacé les petits films de cette séquence musicale. Nous admirons les paysages de dunes, le mausolée de l'Agha Khan, un village nubien aux maisons très colorées, la zone de la première cataracte… C'est une après-midi tranquille au fil de l'eau. Notre guide nous avait annoncé un arrêt dans une famille et une surprise. C'est fait vers 17 heures. Certes c'est une maison familiale mais les hôtes sont habitués à recevoir des groupes de touristes et il n'y a rien de spontané. La surprise a pris la forme de deux bébés spécial photo de tee-shirt non pas mouillé mais Lacosté. Cela atteint le niveau touristo presque maximum !!! Ensuite, nous avons droit à une dégustation de thé ou de café nubien, prétexte à vendre lesdites substances. Nous achetons un paquet de café à 2 euros (ce n'est pas nous qui avons demandé le prix en euros). Goûté at home, le café est moins parfumé que dans notre souvenir, la cardamone prend le dessus sur le reste et en plus la moulure est très grosse pour faire un café grec/turc/nubien… Pour pouvoir l'utiliser, il a été mélangé avec un reste de café crétois. Avant de partir, une partie de groupe escaladent la dune derrière la maison. Pas facile la grimpette de dune, certains en reviendront KO. Allez, nous devons partir, un autre groupe est déjà là (je croyais qu'on allait dans une vraie famille pas dans un centre touristique - une annonce un peu faussée ?). Le bateau lève l'ancre à 18 heures et nous dépose au quai à 18H40. Il est maintenant prévu un stop souk et retour en taxi au bateau. Bon, nous préférons éviter d'aller encore nous confronter aux vendeurs en tous genres et optons pour un retour à pieds vers le bateau. Ce sera une promenade d'environ 30 minutes et 2 kilomètres le long de la corniche avec deux arrêts: boisson car il fait super soif et la petite bouteille d'eau est à sec, puis toilettes publiques (super propres). Nous croisons de nombreuses personnes à pieds sans être interpellés – enfin presque car il y a les taxis et les calèches… Nous en profitons pour regarder des prix en restaurants et voyons qu'il nous en aurait coûté 100/150 livres pour dîner en un de ces lieux. C'est un moment sympa de contact avec la ville. Pendant ce temps au souk, il y aura 3/4 tentatives de fouillages de sacs et 1 réussite avec un i-phone en moins ! Dîner à 20 heures. Il souffle un vent de décomposition en notre team car certains sont rentrés mais d'autres sont encore au souk en train de tenter de retrouver l'i-phone. Bien sûr, ce sera en vain !!! Nous ouvrons la porte de la cabine en nous demandant si surprise ou pas ? Et un grand bonhomme en serviettes nous dit coucou dès l'entrée. Vraiment sympa ces attentions – bon OK je sais, ce n'est pas totalement gratuit… Au bar, une soirée nubienne est organisée. Impossible de pénétrer en ce lieu qui tient plus d'un fumoir que d'un salon ! Vers 22 heures tout semble terminé car plus aucun bruit ne parvient en notre cabine. Même le Marmara qui est en notre voisinage est en mode silence. Dodo vers 22h30. La nuit sera courte...
Du haut de ces 40 pages, 15 jours de découvertes égyptiennes en été 2011, se décryptent... CROISIERE - AU FIL DES JOURS ET DU NIL - J5
Texte Texte P'tis + Namibie2015 Martinique Sud AmSud Egypte Patagonie RepDom Yellowstone Equat/Pérou Brésil Haïti Québec Hiver France RépTchèque Autres Tyrol Italie LE NOUVEAU SITE EST PAR LA... Intro © Madikéra 2010/2015
Plan du site
Pour nous écrire...
Livre d'or
Nos sites fétiches...