LE CAIRE... 4 INTRO/PARTAGE
News
LE CAIRE... 2Du haut de ces 40 pages, 15 jours de découvertes égyptiennes en été 2011, se décryptent... LE CAIRE - LE FIL VILLES - J3
L'entrée est à 1 clic...
Lire est à 1 clic...
Photos interdites
Le Palais est à 1 clic...
4 août - La ville livres sans phare Cette journée était non prévue au programme et nous l'avons ajoutée pour 80 euros par personne, soit 320 euros. En compensation au déjeuner repayé, nous avons négocié le déjeuner de samedi midi, non prévu à l'origine. A 5h15, le réveil nous éveille, le programme est le même que tous les jours: douche, petit déj, sacs pour la journée… Le minibus quitte l'hôtel à 6h30 et vers 8h30 stoppe dans une station service/mini centre-commercial n'ayant rien à envier à une sœur américaine ou européenne. Un café, des gâteaux et des Tic-Tac, pour un arrêt de 15 minutes à 18 livres. En nous éloignant de la ville, nous passons devant Smart Village une zone d'entreprises aux bâtiments d'architecture contemporaine, un Carrefour… bref une sortie de n'importe quelle grande ville dans bien des endroits dans le monde ! Tout au long de la route deux points attirent notre attention: les pigeonniers et les innombrables chantiers de ponts, d'accès à la route/autoroute… à l'arrêt. Alexandrie est atteinte vers 9h30 et on commence par faire le plein. Il nous faudra 2 stations pour trouver du gasoil car il y a une mini-pénurie. Cette ville nous plaît, qu'elle devait être belle dans les années trente avant de devenir tentaculaire. Plus de 30 kilomètres de bordure de mer et malheureusement une voie rapide tout le long détruisant la joliesse du site (mais pratique pour les habitants !). La mer, le long du littoral, est très agitée. Il y a des plagettes privées, des restaurants, des petits parcs… La première visite sera pour les abords du Palais du roi Farouk. Le site est en rénovation. Il se situe dans un immense jardin, une des rares zones préservées du littoral alexandrin. Des fleurs, des cactus mais malheureusement surtout des détritus dans la zone devant le palais ! Comme nous sommes en groupe supra restreint, le guide et el chauffeur jouent aussi aux touristes photographes ! Au passage, nous avons aperçu la Grande Bibliothèque et d'extérieur elle nous a semblé bien petite ! La deuxième visite sera pour le petit musée où nous restons environ une heure. Rien de fulgurant et pas non plus d'hippo bleu mais un tatou. Je le prends car il ne coûte que 20 livres, a le bon bleu et c'est la première fois que nous en voyons un. Nous arrivons à la Grande Bibliothèque à 11h30. Le rendez-vous était à 11h20, nous tenons le timing. Premier coup d'œil et la déception se confirme, les extérieurs sont beaucoup plus petits que dans notre imaginaire, même si le travail architectural et décoratif nous plaît. Une jeune guide nous montre les points principaux et nous laisse dans les sous-sols pour visiter quelques musées. Les sous-sols, eux, sont vastes. La salle de lecture, la plus grande du monde, ne nous a guère fait d'effet, même si son architecture nous a plu. Nous parcourons différentes expositions gratuites comme celle sur la vie de Nasser. En son temps, les filles pouvaient se permettre une vêture très occidentalisée. Nous terminons par le gift-shop aperçu dans l'entrée. Et là, le jeune garçon avec nous m'appelle et me dit "Viens vite, il y en a…". En entrant dans la boutique, je ne vois qu'eux: des hippopotames bleus de différentes tailles. Nous repartirons avec un petit et diverses babioles plutôt jolies. C'est l'endroit où nous avons acheté le plus. Il est 13 heures et c'est l'heure de rejoindre Athinai (normal nous sommes dans la ville grecque), le restaurant du jour. Il est en bord de mer avec vue sur le fort. Au menu poisson frit (pas terrible du tout) et accompagnement du même genre que les jours précédents. Question boisson, nous avons innové en buvant un verre de vin blanc à la place des cocas, plutôt bon ce petit vin. L'addition se monte à 50 livres pour une eau, deux cafés et un grand verre de vin. Notre chauffeur mange le même repas que nous, il faut dire qu'il est copte. Mustapha, le guide, lui tient compagnie. Un groupe de chinois nous rejoint dans ce grand restaurant où nous étions seuls. Ils mangent vite et repartent aussitôt. Leur programme doit être plus chargé que le nôtre car nous sommes en mode plus cool.. Ils sont en notre hôtel. Il doit y avoir des réseaux d'hôtels, agences, restaurants fonctionnant ensemble. Vers 14 heures nous continuons notre parcours sur la corniche vers la Citadelle du Sultan Qaitbay. Le guide nous dit qu'elle est fermée et que nous avons une demi-heure pour marcher dans le coin. Nous allons vers la Citadelle et elle est ouverte !!! Nous entrons et Waououh, magnifique endroit. Du haut des murailles, nous faisons signe à nos compagnons de voyage qui nous attendent vers le minibus. Pour la première fois du circuit, nous allongeons le timing. Depuis hier, nous avons l'impression que notre guide organise le programme pour lui permettre d'être chez lui en fin de jeûne. Il nous a raconté que l'agence avait téléphoné le matin à la Citadelle et qu'on leur avait dit qu'elle était fermée. Nous avons de gros doutes sur cette version et notre impression est qu'il nous presse pour pouvoir repartir au plus vite. Pas très cool, même si nous en comprenons la raison ! Il rajoute aussi des moments prières, il y a d'ailleurs un petit tapis d'installé dans le coffre. Il est 15 heures et c'est déjà l'heure du départ. Un arrêt technique, pause pipi et Coca (10 livres), deux arrêts photos: le petit port d'Alexandrie et des pigeonniers. Tout au long du trajet, nous discutons de choses et d'autres et nous en revenons au halwa. Pour l'instant, c'est toujours inconnu au bataillon ! Il me faudra faire des recherches sur Internet, ce soir… A 17h30, nous entrons dans la cour de l'hôtel. Il est encore temps pour ceux qui le veulent de faire un tour dans le grand bassin. Il ferme à 19 heures et un réseau d'alarmes prévient les gardes de toute tentative de baignade tardive. Il y a aussi l'option fitness de disponible. Pour le soir, ce sera du grand classique: dîner à 20 heures, télé et Internet. Et super, pas de patatrak rapide du soir !
Texte Texte P'tis + Namibie2015 Martinique Sud AmSud Egypte Patagonie RepDom Yellowstone Equat/Pérou Brésil Haïti Québec Hiver France RépTchèque Autres Tyrol Italie LE NOUVEAU SITE EST PAR LA... Intro © Madikéra 2010/2015
Plan du site
Pour nous écrire...
Livre d'or
Nos sites fétiches...