hôtels INTRO/COMMENTAIRES divers nourriture déplacements

INFOS PRATIQUES ET COMMENTAIRES DEPENSES
Eau, sel, sable et roches en 100% couleurs intenses un parcours passant par le sud du Brésil, le nord de l'Argentine, le sud de la Bolivie et le nord du Chili
Il s'agit d'un mélange d'informations donc de faits et d'avis personnels donc de visions subjectives... Coût du voyage Le coût total du voyage a été 8 534 euros. Il se répartit en: - avion: 1 437,94 + 611,34 = 2 049,28 - soit 2 050 euros (Martinique/Belém et Belém/Foz do Iguaçu) - dépenses sur place: 6 484 euros (devises et retraits DAB) - C'est tout, tout compris. Soit une dépense quotidienne de 196,50 euros pour 33 nuits. Nous avons dépensé 1 200 euros de moins qu'en 2010 mais avec 3 vols intérieurs en moins. Donc, pour les autres dépenses les deux voyages sont équivalents. Change ou retrait Pendant toute la préparation du voyage s'est posée la question de savoir si nous allions fonctionner comme d'habitude - savoir à base de retraits - ou si nous allions emmener des espèces en grand nombre. En effet, en Argentine un change parallèle, empreint d'illégalité, s'est développé un peu partout, aux dires des locaux forumeurs. Ce change pouvait offrir des taux jusqu'à 20% supérieur à l'officiel. Cautionner un tel fonctionnement n'est pas dans notre pratique. Une des raisons en est notre volonté de ne pas encourager les pratiques illégales en changeant à la sauvette dans les rues. Nous avons finalement opté pour "comme d'hab" avec une base espèces constituée par 1 000 euros et 1 000 dollars - notre réserve, conservée en partie jusqu'au bout, au cas où grèves, coupure de courant… Comme nous sommes peu allés dans les grandes villes, nous avons peu croisé de bureaux de change ou de changeur des rues. Dans certains endroits, nous avons voulu utiliser nos devises et elles n'intéressaient pas vraiment, en tous cas pas à un taux supérieur à l'officiel ! Donc sur notre voyage, il aurait été inutile de nous encombrer de plus de devises. Taux de change moyen des retraits DAB, toutes charges et tous frais compris: 1 euro = 5,37 pesos argentins 1 euro = 8, 29 bolivianos boliviens 1 euro = / pesos chiliens - pas de retrait DAB 1 euro = 2,37 réals brésiliens Taux de change moyen en change direct: 1 euro = 5,50 pesos argentins 1 euro = 7,8 bolivianos boliviens (un seul change à la frontière avec un taux bas) 1 euro = 594 pesos chiliens 1 euro = 2,40 réals brésiliens A titre d'illustration, voilà ce que nous ont coûté 3 retraits de 1000 pesos à Salta les 21 ou 22 août 2012, dans la même banque. Visa - BNP - sur place pas de frais supp prélevés par la banque argentine 176,59 + 8,12 (frais) = 184,71 euros Gold MC - CA d'un département - sur place 18,46 pesos facturés 177,79 + 6,11 = 183,90 euros MCard - CA d'un autre département - sur place 18,46 pesos facturés 177,79 + 7,02 = 184,81 euros Donc, à cette période, la Gold a coûté env. 1 euros de moins pour 1 000 pesos que les deux autres cartes. Propina / Pourboire Nos bases argentines 2012 furent les suivantes: - 10 pesos par jour pour la chambre, au-delà d'une nuit. Nous ne laissons rien pour une nuit. - Une base de 10/15 pesos pour un repas au resto. Nous n'arrivons toujours pas à comprendre pourquoi il faudrait que le pourboire soit proportionnel au coût du repas… Donc, nous faisons en fonction du service et non du montant. Le seul endroit où le pourboire fut calculé d'office fut à l'hôtel de SPA. - 2 pesos à l'aide bagagiste du bus, si ce n'est pas un employé officiel, pour les deux sacs. Si en début de voyage, il y avait peu d'insistance sur ce point, dès notre arrivée à Salta, nous avons senti un fort appel ! Nous avons même vu, à Tucuman, les chauffeurs de taxi ne pas descendre, au terminal et un aide sortir les valises du coffre et bien sûr… La somme propina/bus du voyage est loin d'être négligeable. - 1 peso quand on arrive à avoir des pièces pour les Madames-Pipi des toilettes publiques. Souvent, il n'y a pas de tarif imposé et dans la panière des billets de 2 ou de 5 sont rendus bien visibles pour inciter… La plupart des toilettes de terminaux de bus étaient payantes, sauf à Iguazu, Salta et d'autres petits terminaux. Surtaxe étrangers Comme en 2010, nous avons peu apprécié avoir à payer plus cher pour les entrées dans les parcs que les nationaux ou les Mercosur. Le touriste est pris pour une vache à lait, un peu trop à notre goût d'ailleurs !!! Mais en même temps, il faut des moyens pour payer toutes les infrastructures, donc... Négociations Notre choix est de ne pratiquement jamais négocier. En fait, nous avons la même attitude que dans notre vie de tous les jours. Soit, le prix (affiché ou non) nous convient et nous le payons. Soit il nous disconvient ou soit nous avons l'impression qu'on profite de nous plus que de raison et nous passons à autre chose. Niveaux de vie en Argentine On entendait tellement parler de crise et d'augmentation permanente des prix que nous nous attendions à une Argentine morose et en baisse de consommation. Nous n'avons rien vu de tout cela. Au contraire, les journaux parlaient même d'une augmentation de la consommation de + de 7% en juillet par rapport à l'an dernier. Nous avons été agréablement surpris par le niveau de certains prix. En effet, à lire certains commentaires pendant la prépa, nous craignions avoir du mal à nous payer un resto, devoir nous restreindre énormément par rapport à 2010. Ce ne fut pas le cas au niveau de la nourriture et des petites dépenses du quotidien. Un exemple une bouteille de chablis Bianchi est passée de 38 à 43 pesos, soit 13% d'augmentation. C'est une augmentation équivalente à ce que nous avons vécu, en 2 ans, dans les restos en Martinique. Par contre d'autres prix, comme les bus ont fait un bon. Au global, le niveau de prix se situe entre 25 et 50% en moins que chez nous. Après août 2012, pour avoir une estimation du coût en pesos, nous vous conseillons d'ajouter au monis 1 à 1,5% d'augmentation par mois. Les prix en euros ne varieront pas autant puisque le taux de change a été meilleur au fil de ces derniers mois... Relevé de prix argentins - à comparer avec celui de 2010 Ce relevé global a été fait au DIA de Mercedes le 3 août 2012. La plupart des produits sont de marque DIA et parfois en promo. Spaghetti 500g = 6,85 - Riz 1 kilo = 7,39 - Farine 1 kilo = 3,49 - Eau Villacencio 2l = 5,35 - lait 1l = 4,59 - Coca 1l = 10,82 - Jus d'orange 1l = 5,45 - Bière Quilmes 1l = 14,58 (avec consigne) - Café 500g = 14,99 - 1 Sauce fileto = 5,39 - Petits pois en conserve 350g = 2,79 - Boîte thon 170g = 4,69 - Gateaux Frutigran 250g = 6,99 - Baguette 1 kilo = 4,39 - 4 Yaourts fruits = 11,77 - 1 Actimel = 2,29 - Gouda = 52,49 le kilo - Frites Mac Cain 720g = 13,79 - Huile olive 1l = 22,99 -Cif crème 500ml = 6,99 - Papier toilette 4 roul = 5,79 - Jambon = 36,70 le kilo Il y aura d'autres prix de petits achats en cours de route… comme le paquet de mouchoirs variant de 1 à 3 pesos. A compléter... Dans l'ensemble, les prix ne nous ont pas semblé beaucoup plus cher qu'en 2010. Mais les apparences peuvent être trompeuses... Si je tente de comparer dans le détail, par exemple, un billet de bus en semi-cama pour une douzaine d'heures de trajet, en 2010 Bariloche/Puerto-Madryn nous a coûté 220 pesos et en 2012 Tucuman/Resistencia 341, soit +55%.
Egypte Tyrol Italie Namibie2015 Texte LE NOUVEAU SITE EST PAR LA... Texte Intro P'tis + Martinique Patagonie Sud AmSud RepDom Yellowstone Equat/Pérou Brésil Haïti Québec Hiver France RépTchèque Autres © Madikéra 2010/2015
Plan du site
Pour nous écrire...
Livre d'or
Nos sites fétiches...