Il s'agit d'un mélange d'informations donc de faits et d'avis personnels donc de visions subjectives... Pour parcourir notre boucle Puerto-Iguazu/Foz-do-Iguaçu, environ 5 000 km de trajet ont été effectués. L'immense majorité, soit presque 4 300 km, s'est faite en bus, en 19 tronçons. Les détails sont dans le tableau en bas de page. Pour actualiser les prix, vous ajoutez une inflation d'1,5% par mois... Il y a 3 classes de sièges: première ou letto ou..., les sièges deviennent lits - cama ou ejecutivo ou couchette, les sièges s'inclient à environ 130° - semi-cama ou demi-couchette, les sièges s'inclinent légèrement. Pour certains trajet, vous avez le choix et pour d'autres non ! En journée, ce sont principalement des semi-cama qui vous seront proposés. Les services peuvent comprendre des grignoteries, un repas froid ou chaud voire rien du tout... Nos souvenirs anciens et de nombreux commentaires de forumeurs nous mettaient en garde contre le grand froid régnant dans les bus. Ce voyage nous a prouvé le contraire. Nous avons eu franchement froid lors d'un seul trajet. Toutefois, même si elle était rarement en mode glacial, la clim nous a régulièrement incommodés car nous n'en sommes point fans et préférons l'air naturel. De même, certains messages de forums sont alarmistes avec la vitesse de circulation. Là aussi, notre expérience fut toute autre. Bien des fois, j'avais envie d'aller voir le chauffeur et de lui dire "Vous savez, il y a une pédale sur laquelle vous pourriez appuyer de temps en temps...". Bref, je ronchonais régulièrement intérieurement dans un langage moins châtié fait "Mais t'appuies sur le champignon, non d'un chien...". Un chien, pourquoi j'y pense ? Une petite idée ??? En tous lieux, les bus partent d'un terminal. Parfois, une seule compagnie y officie et parfois des dizaines se font concurrence. Partout vous trouverez au minimum un kiosque vendant boissons et grignoteries. Plus le terminal est grand, plus les services augmentent et s'ajoutent boutiques, pharmacie, consigne, espace Internet, cafétaria, DAB... Celui de Tucuman se distingue par son gigantisme, il est au coeur d'un centre commercial et d'une fête foraine, totalement à l'américaine. Il y a, toujours, également des commodités. La plupart du temps, elles sont payantes et une dame assure l'entretien contre une somme fixe (0,5 ou 1 peso) ou contre une somme libre. De temps en temps, elles sont gratuites comme à Puerto Iguazu ou Salta. A savoir, il y en a également dans les bus longues distances et même dans certains bus courtes distances (moins de 3 heures). De plus, comme il y a régulièrement des arrêts en divers terminaux, cela permet de se réapprovisionner ou de se soulager ! Certains terminaux sont en coeur de ville et peuvent être rejoints à pieds si vous y logez, comme à Jujuy ou Mercedes. D'autres sont en bord de grande route et nécessitent un transport en commun pour être rejoints comme à Posadas ou Resistencia. Des photos, de la plupart de ceux où nous avons passé quelques heures, viendront illustrer ces commentaires. Nous avons toujours choisi nos compagnies de bus en fonction des horaires, puis du service. Nous ne tenons aucun compte des messages négatifs sur certaines compagnies. En effet, la plupart du temps nous avions peu de choix, donc si nous avions dû éliminer car un bus de la compagnie Paulo a eu une roue crevée le mois dernier ou un bus avait du retard ou la compagnie Paulette a eu 1 accident il y a 3 mois... nous aurions, parfois, eu du mal à avancer ! Nous n'avons vu aucun accident et vécu aucun incident. Nous vous conseillonsles places à l'avant, donc celles qui permettent le mieux d'étendre ses jambes, ainsi que celles en arrière de l'escalier, à l'étage, quand il y en a un. Sinon, vous risquez d'avoir la tête du passager de devant très proche de vous, surtout si vous êtes en position assise et non allongée et ce en semi-cama ou en cama. En complément, nous avons utilisé des remises - taxis à prix fixés d'avance - et parfois des taxis à la course. Il y en a partout. Ce qui est souvent paradoxal, c'est que des dizaines de kilomères en bus coûtent souvent moins cher que quelques kilomètres en voiture ! A coup sûr, vous en verrez au moins un dans chaque terminal, même les plus petits, et parfois ce sera 2, 3, 4...X. Ils ont toujours l'air bien portants et tentent d'attirer votre attention pour une gentille parole, voire plus si possibilités... Il y en a aussi de nombreux partout ailleurs... Vous devinez à qui je fais référence ??? Non, alors vous pouvez donner votre langue au chat en allant en bas de page...
Eau, sel, sable et roches en 100% couleurs intenses un parcours passant par le sud du Brésil, le nord de l'Argentine, le sud de la Bolivie et le nord du Chili
dépenses INTRO/COMMENTAIRES divers nourriture hôtelsINFOS PRATIQUES ET COMMENTAIRES DEPLACEMENTS: BUS ET TERMINAUX


Egypte Tyrol Italie Namibie2015 Texte LE NOUVEAU SITE EST PAR LA... Texte Intro P'tis + Martinique Patagonie Sud AmSud RepDom Yellowstone Equat/Pérou Brésil Haïti Québec Hiver France RépTchèque Autres © Madikéra 2010/2015
Plan du site
Pour nous écrire...
Livre d'or
Nos sites fétiches...