dépenses hôtels INTRO/COMMENTAIRES déplacements nourriture
INFOS PRATIQUES ET COMMENTAIRES DIVERS: SANTE, METEO, MOYENS TECHNIQUES...
Eau, sel, sable et roches en 100% couleurs intenses un parcours passant par le sud du Brésil, le nord de l'Argentine, le sud de la Bolivie et le nord du Chili

Il s'agit d'un mélange d'informations donc de faits et d'avis personnels donc de visions subjectives... Santé, hygiène, bien-être... Ce fut un voyage marqué par les désagréments santé: un genou bien amoché après une marche loupée, une nuit et une journée cacavomistrophique en Bolivie, une gripette/toussotante en fin de voyage qui était toujours en sourdine 10 jours après le retour. A posteriori rien de grave mais sur l'instant ce fut, parfois, très dur à vivre. Aucun vaccin de nécessaire sur ce parcours ni la fièvre jaune, ni un autre - bon à part les classiques grands protecteurs comme le tétanos... Nous avons pris les précautions habituelles : - un Coca presque tous les jours, - un lavage des mains avec une solution hydroalcolique quand il est impossible de se laver les mains (bus - pas toujours de l'eau dans les toilettes), - une vaporisation de désinfectant (type Mercryl) dans la salle de bains à l’arrivée dans un nouvel hôtel, en particulier les zones pouvant être oubliées comme les poignées de porte, les tirettes... Je sais certains vont trouver que c'est trop mais nous préférons multiplier les précautions. - le lavage des dents à l’eau minérale exclusivement. Nous avons utilisé tous les fondamentaux de notre trousse de médicaments, sauf le Diamox (médicament contre le mal d'altitude sévère). Ont été achetés de la vitamine C, de quoi faire des pansements, de l'ibuprofène et des strepsils. En produits d'hygiène, il y a ce qu'on trouve partout, donc inutile de vous charger… Ce sont les marques Sensodyne, Vichy, Nivéa, Neutrogena… Ils ne sont pas forcément beaucoup moins chers qu'en France mais cela fait du poids en moins à porter. Il y a ce que nous n'avons jamais vu comme les dosettes de sérum physiologique, les huiles essentielles, les médicaments homéopathiques. Par contre, il est facile de trouver les classiques produits pour les lentilles, comme le Renu. Le réfléchi écologique nous a amené à regarder et vivre autrement l'apport hygiénique des bidets !!! Se laver avant de s'essuyer fait consommer nettement moins de papier !!! En plus, le petit jet est très fonctionnel quand vous prenez l'habitude de bien contrôler son débit !!! Que des toilettes publiques nickel, fournis en papier et parfois gratuits mais souvent avec une dame-pipi attendant quelques pesos. Cela a fait un sacré budget toilettes !!! Musique Cette année aucune musique n'a retenu notre attention. Du côté des français, nous avons entendu deux fois Serge Gainsbourg et c'est tout. Nos deux chauffeurs du tour dans le Salar d'Uyuni nous avaient demandé de passer de la musique française et martiniquaise pendant un trajet. Donc, ils ont apprécié Rachid Taha, Yannick Noah, Idir, Moussu T e lei Jovents et le chantre de la musique martiniquaise Eugène Mona. Guide papier Nous avions emmené les pages clefs du Lonely et l'ensemble des chapitres correspondant au voyage dans la tablette. En route, de la documentation locale. Le Lonely reste notre préféré car il répond globalement à nos interrogations. Moyens techniques Un bridge Panasonic Lumix TZ150, un hand-cam Sanyo et une tablette pour les connexions Internet et plein d'autres petites choses. Ce nouvel appareil photo m'a apporté quelques possibilités de cadrage et un plus grand zoom. Toutefois, je suis encore déçue de mes prises de vue. Je dois accepter que je ne fais aucun progrès en cet art, malgré ma bonne volonté et mon envie. Je reste au niveau amatrice sachant faire clic-clac et encore !!! Certaines photos manquent de netteté et d'autres sont trop claires ou trop sombres. Bref bien peu de satisfaction au premier et au deuxième regard. Au total nous avons environ 9 000 photos et quelques heures de films à trier afin d'en partager le meilleur. Les photos ou films présentés sont, dans leur immense majorité, sans retouche ou re-travail, sauf quelques découpages ou débrumages. Publicités La mondialisation dans toute son excellence quand on voit les mêmes pubs que chez soi… Les mêmes produits à l'honneur… Souvenirs Très peu de bricolettes, surtout achetées en musées, nous ont donné envie. Nous avons eu l'impression de voir trop souvent les mêmes articles et en plus des articles déjà vus ailleurs. Plus il y en a moins cela nous fait envie et vous pouvez nous faire confiance il y a encore et encore et encore les mêmes partout. Petites bêtes Tranquillité absolue de ce côté. Electricité Dans tous les hôtels où nous sommes allés, les prises étaient multi-fiches. Toutefois, ce genre de prise serait interdit, dans les nouvelles constructions, depuis qqs années, mais... Le courant est en 220. Un site utile en ce domaine: www.monde-du-voyage.com/voyager/normes-electriques.php Livres Comme d'hab, deux romans faciles, ce que j'appelle de la lecture de train, lus par chacun des deux d'Harlan Coben et de Musso. En route, nous avons échangé l'un d'entre eux contre un livre sur l'espionnage français. Il est resté dans un hôtel tant le lire nous confirait l'inutilité de certaines dépenses d'Etat. Lessives Très facile de faire laver son linge donc inutile de vous surcharger. Pour les petites pièces, nous les lavons nous-mêmes (voir plan humidité ci-dessous). Nous avions emporté 2 ceintres et 8 pinces à linge. Elles servent aussi à accrocher le paréo/tissus polyvalent sur les rideux quand il n'y a pas d'occultant. Vêtements Nous avions prévu hiver et grand froid, ce fut majoritairement été et printemps avec une température supérieure à 20° la plupart des journées. Donc les gilets en triple polaire (spécial froid jusqu'à -40°), les grosses chaussettes en polaire, les pantalons de randonnée hiver… sont restés au fond des sacs. Toutefois, nous aurions pu avoir besoin de certains. Nous avons apprécié le gilet sans manche en polaire permettant de se couvrir le buste sans avoir trop chaud. Nous avions uniquement nos traditionnels coupe-vent et aucun besoin de plus couvrant ne s'est fait ressentir. Question chaussures, c'était 3 paires par personne: des chaussures de randonnée (peu utilisées), des baskets ouvertes de marche (pratiquement tout le temps aux pieds) et des chaussures confort pour le soir, les circulations en hôtels, les moments de détente... Les grosses chaussures devaient aussi nous servir à nous protéger du froid mais comme il y en a eu peu... Si nous devions repartir à la même époque, nous éliminerions les triple polaire et peut-être un Damart (sur les 2 emmenés par personne) et une grosse paire de chaussettes. Sécurité Nous nous sommes vraiment sentis en totale sécurité tout au long de ce voyage. Météo et humidité Certaines journées, il faisait 30°. Par contre, la nuit la température baissait. En moyenne, nous avions une vingtaine de degrés dans la chambre au réveil. Nous avons été surpris par la vague de froid des derniers jours et donc une gripette s'est installée. Dès notre arrivée dans le nord, nous avons activé le plan "humidité". Cela consiste à faire sécher du linge la nuit, si possible en proximité de nos têtes ou sur les radiateurs. Nous dormons également avec une petite serviette humide sur la tête. Un vaporisateur nous permet d'humidifier l'air ambiant et parfois il est activé X fois dans la nuit.
Egypte Tyrol Italie Namibie2015 Texte LE NOUVEAU SITE EST PAR LA... Texte Intro P'tis + Martinique Patagonie Sud AmSud RepDom Yellowstone Equat/Pérou Brésil Haïti Québec Hiver France RépTchèque Autres © Madikéra 2010/2015
Plan du site
Pour nous écrire...
Livre d'or
Nos sites fétiches...